Les habitudes d’hygiène des enfants

Apprentissage Parents Ressources

[ad_1]

Il faut faire comprendre aux enfants l’importance de l’hygiène, mais les conseils sont inutiles si on ne leur explique pas pourquoi ils doivent la suivre et, surtout, si on ne prêche pas par l’exemple.

Les habitudes d'hygiène des enfants

L’hygiène est fondamentale. Nous le répétons sans cesse aux enfants. Mais nos paroles, aussi sages soient-elles, tomberont dans l’oreille d’un sourd si les petits n’en comprennent pas les raisons. C’est pourquoi le message doit leur être transmis aussi correctement que possible. Par exemple, en faisant une visite de la maison pour leur montrer où peuvent se concentrer les micro-organismes qui y vivent également.

La cuisine, un lieu très exposé

C’est le site le plus visité au monde et l’un des sites préférés pour les germes et les microbes. Nous devons donc accorder une attention particulière à sa propreté.

CE QUE L’ENFANT DOIT SAVOIR

→ Si vous voulez nous aider à préparer le repas ou simplement mettre la table, vous devez toujours rappeler de se laver les mains surtout si vous venez de caresser votre mascotte. Il n’est jamais trop tôt pour expliquer que la plupart des infections sont transmises par des doigts sales, qui peuvent contaminer les aliments et l’intérieur de notre corps lorsque nous les mangeons.

Ce qui est taché doit être nettoyé immédiatement. Si vous renversez du jus d’orange sur la table, ou s’il reste des miettes après une collation, l’enfant doit comprendre qu’il faut les nettoyer le plus vite possible afin qu’aucun insecte, porteur de microbes indésirables, ne puisse se nourrir de ces restes de nourriture.
→ Pour être maintenu en parfait état, les bouteilles ne peuvent pas être sortis du réfrigérateur. Il faut également demander à l’enfant de ne pas le laisser ouvert trop longtemps et de limiter le nombre de voyages vers le lieu de tentation.
Stocker correctement les aliments. Le jambon est ensuite emballé dans du papier d’aluminium, en retirant les emballages, parfois peu propres, de certains produits (vous serez heureux d’aider) ou en emballant la tranche de jambon qui n’a pas été consommée à l’heure du déjeuner dans du papier d’aluminium.
Utilisez la poubelle correctement. Si c’est une pédale, utilisez-la toujours pour l’ouvrir et la fermer ; sinon, lavez-vous les mains après chaque utilisation. Vous devez également comprendre pourquoi les sacs à l’intérieur du seau sont indispensables : sans eux, les bactéries s’envoleraient dans toute la cuisine après chaque ouverture.
→ Les bactéries ont tendance à proliférer dans l’environnement. Il est donc préférable de ne pas boire directement à la bouteille ou d’utiliser le même couteau pour couper le fromage et ensuite étaler le beurre. Pour chaque aliment, utilisez des couverts différents et propres.

CE QUE NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER

Gardez un œil sur les balais à franges, les chiffons et les gants de toilette. L’humidité en fait le foyer idéal pour les microbes. Ils doivent être complètement séchés après usage. Les chiffons doivent être lavés fréquemment et les lavettes doivent être changées plus ou moins tous les mois.

Bien nettoyer le réfrigérateur au moins une fois par mois avec de l’eau et un peu de désinfectant : le froid ne tue pas les microbes.
Nettoyer soigneusement les surfaces de travail avant et après chaque utilisation. Certaines bactéries proviennent de la nourriture elle-même. Par exemple, le poulet cru peut contenir une bactérie, le campylobacter, qui produit la diarrhée. Il est essentiel de se laver les mains avant de préparer les aliments, mais aussi lorsque l’on passe d’un aliment à un autre.

La salle de bain : le royaume de l’hygiène

Entre éclaboussures et jeux d’eau, un des endroits préférés de l’enfant peut devenir le cadre idéal pour lui apprendre une bonne hygiène personnelle et collective.

CE QUE L’ENFANT DOIT SAVOIR

La chaleur et l’humidité de la salle de bains favorisent le développement des bactéries. Après la douche ou le bain, l’enfant doit s’habituer à ventiler la salle de bains (il suffit d’ouvrir la porte s’il n’y a pas de fenêtre) pour que la vapeur disparaisse. En outre, il faut laisser le tapis et les serviettes humides s’étendre pour bien sécher.
→ Au retour de la crèche, de l’école ou du parc, les toilettes sont un lieu de passage obligatoire pour s’en sortir. Il faut lui expliquer que dans tous ces endroits, il a manipulé des objets qui ne sont pas propres et qui ont sali ses doigts, ses paumes et ses poignets. Et c’est pourquoi il faut lui apprendre à se laver en trois étapes, en savonnant successivement ces trois endroits sans oublier les ongles. Il est préférable de convaincre les filles d’enlever bagues et bracelets lorsqu’elles se lavent, car ce sont des nids de germes qui rendent également l’opération difficile.
Il est préférable d’utiliser du savon liquide que le classique, car il se contamine beaucoup plus facilement.
→ Il est important que l’enfant apprenne le blow-dry car toute trace d’humidité permet aux bactéries de survivre.
Dernier message. Le « à chacun son truc ». Un virus, le molluscum contagiosum, est responsable d’une infection cutanée qui se transmet par l’échange de serviettes de bain. L’enfant ne doit pas utiliser la serviette de papa, le peignoir de maman ou l’éponge de son frère ou de sa sœur. Le moyen le plus simple est de choisir des couleurs clairement différenciées. La prudence doit être encore plus grande si quelqu’un dans la maison est malade.

CE QUE NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER

→ Rincez soigneusement l’évier, le bidet ou la baignoire après chaque utilisation, et désinfectez-les au moins une fois par semaine, en insistant sur les canalisations, car les bactéries se logent dans ces endroits toujours humides.
→ Les huiles corporelles et les mousses de bain provoquent le dépôt d’une fine couche de résidus à la surface des bains, ce qui favorise la fixation des microbes. Il convient de faire preuve d’une extrême prudence lors de leur utilisation.
→ Les tapis, les serviettes, les éponges ou les gants de toilette doivent être changés régulièrement.
→ Les brosses à dents et les brosses à ongles doivent être soigneusement nettoyées et séchées après chaque utilisation. Vous ne devez pas hésiter à les changer souvent.

Le coin le plus particulier

L’enfant doit d’abord apprendre à n’utiliser que les toilettes. L’étape suivante consiste à lui apprendre à la garder propre.

CE QUE L’ENFANT DOIT SAVOIR

→ Il convient d’expliquer que le risque de transmission microbienne est maximal dans cet espace minimal
→ Si elle est trop petite, nous devons vous demander de nous le faire savoir à chaque fois que vous l’utilisez afin que nous puissions la nettoyer et vous apprendre à l’utiliser le plus rapidement possible.
→ Il convient de vous rappeler qu’il est essentiel de vous laver les mains immédiatement après usage.

CE QUE NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER

→ Faire briller la tasse et son environnement : même la poignée de porte doit être prise en compte ! (avant, haut, bas, couvercle, citerne).

Votre chambre : un endroit dont vous devez apprendre à prendre soin

C’est sa cachette, l’endroit où il est vraiment chez lui, parmi ses affaires. Vous devez apprendre à maintenir votre propre espace en bon état. Quelques idées simples et saines suffisent.

CE QUE L’ENFANT DOIT SAVOIR

→ En été comme en hiver, il doit être ventilé. Les fenêtres peuvent être ouvertes au moins 10 minutes par jour pour éliminer l’humidité accumulée pendant la nuit.

Apprenez-lui à aérer son lit. Secouer les draps, les couettes et les édredons permet d’expulser les acariens, ces petits monstres qui ont la poussière et qui produisent les allergies.
→ Le portefeuille, le sac de piscine, les baskets : vous devez insister pour ne pas jeter vos affaires sur le lit de quelque manière que ce soit, en particulier celles qui ont été en contact avec le sol. Nous devons également prévenir, dans la mesure du possible, les allées et venues des animaux de compagnie.
→ Convainquez-le de ne pas laisser ses vêtements sur le sol et ne pas faire de petits tas où les bactéries s’accumuleraient.
→ Impliquez-le dans le nettoyage de ses jouets : dispersez-les ensemble dans la baignoire, nettoyez-les bien, rincez-les à l’eau chaude puis séchez-les soigneusement.

CE QUE NOUS NE DEVONS PAS OUBLIER

Dépoussiérer régulièrement. Évitez autant que possible le balai, qui laisse environ un tiers de la poussière en suspension. Il est préférable d’utiliser un aspirateur avec des filtres efficaces, accompagné d’un nettoyage humide des surfaces.
Nettoyage du matelas et de l’oreiller de temps en temps et prendre des mesures antiacariens si l’enfant est allergique.
Aménager des lieux étanches pour sauver toutes sortes de jeux. Cela permettra de limiter les nids de poussière.
→ Utilisation sols plastifiés qui peuvent être facilement nettoyés et désinfectés.

[ad_2]

Sarah
Jeune maman de 3 enfants, je rédige des articles dédiés à l'éducation et l'apprentissage de nos jeunes enfants ! J'ai rejoint les équipes de AEF-Dmoz.org en 2019. Bonne lecture !
http://aef-dmoz.org/