Mon fils a du mal à faire attention

Apprentissage Parents Ressources

Votre enfant ne peut-il pas rester immobile pendant plus de cinq minutes et ne pas réussir à garder son attention aussi longtemps qu’il faut pour lire une histoire ? Suivez ces cinq conseils pour améliorer leur concentration tout en renforçant leur apprentissage.

1. Un sommeil régulier

Pour que votre enfant puisse se concentrer, vos neurones doivent avoir le temps de se « recharger ». Pour ce faire, jusqu’à l’âge de 11 ans, il faut dormir au moins dix heures la nuit. La régularité au moment du coucher est également importante pour la concentration. Le week-end, ne le cassez pas en le laissant se coucher tard, car il lui sera difficile de retrouver son rythme et la fatigue s’accumulera.

2. De véritables moments d’échange

Si votre enfant a des difficultés de concentration jouez plus avec lui, passez plus de temps avec lui. Cela vous permet de tisser les circuits du langage, de l’écoute et de l’attention. En jouant avec vous, il interagit et exerce sa concentration sur les mots que vous prononcez. Il est préférable de passer plusieurs courtes périodes avec lui, main dans la main, plutôt qu’une longue période pendant laquelle vous risquez d’être interrompu ou de ne pas être entièrement à sa disposition.

3. Une alimentation équilibrée

Il n’y a pas de concentration sans une alimentation adaptée. L’idéal est de manger du poisson trois fois par semaine, car il contient des Oméga 3, qui sont bons pour le fonctionnement des neurones. Au petit-déjeuner, donnez du lait, des céréales (pour les minéraux) et des jus de fruits. Si l’enfant préfère les toasts, ils doivent être légers : avec du beurre ou de la confiture, mais pas les deux. Si le petit déjeuner est trop copieux, cela peut ralentir son attention, car toute l’énergie sera concentrée sur la digestion. S’il n’a pas faim, donnez-lui une boisson lactée sur le chemin de l’école afin qu’il ne souffre pas d’hypoglycémie.

4. Les devoirs, en temps utile

Pour profiter de la concentration de la journée, dans le cas d’un enfant qui a un problème avec la télévision, l’enfant doit faire ses devoirs après l’école, après une collation, sans avoir allumé la télévision ou l’ordinateur au préalable. S’il commence tard, il sera fatigué et le temps qui lui sera consacré sera plus long. Le week-end, il est conseillé de le faire le samedi matin, après le petit déjeuner. Il n’est pas bon d’attendre le dimanche en milieu d’après-midi ; ce n’est pas du tout le meilleur moment pour se concentrer.

5. Pas de réprimande au coucher ou avant l’école

La concentration exige de la sérénité sur le plan émotionnel. Pour bien travailler pendant la journée et bien se reposer la nuit, votre enfant ne doit pas être stressé ou bouleversé. Si vous l’avez grondé, réconciliez-vous avec lui avant de lui dire au revoir le matin ou avant qu’il ne se couche le soir.