Pourquoi mon fils me provoque-t-il ?

Apprentissage Parents Ressources

[ad_1]

Votre fils vous joue une farce après l’autre et vous désobéit du coin de l’œil. Il vous provoque ou quoi ?

Pourquoi mon fils me provoque-t-il ?

Le problème

J’avais déjà tendance à être un peu voyou. Mais maintenant, il est clairement devenu insolent. Il semble n’avoir qu’un seul but : tester vos limites et vous provoquer.

Qui est concerné par la provocation ?

Votre enfant. À force d’insolence et de provocation, il crée un climat de tension chez lui. Vous le grondez, vous le punissez…
A vous. Vous voulez être patiente, mais parfois vous n’en pouvez plus. Lorsqu’il vous provoque en public, vous avez l’impression d’avoir un enfant mal élevé et vous ne pouvez pas le faire respecter.

Il vous provoque pour s’affirmer

A cet âge, l’enfant se sépare de vous petit à petit, c’est normal. Il se rend compte qu’il a une pensée différente de la vôtre et veut affirmer sa personnalité. Au fond, vous trouvez cela drôle, parce que vous êtes impressionné ou étonné qu’il ressemble parfois à sa mère et parfois à son père.

Que faire ? Ne laissez pas les provocations sans réaction. Faites de la lèche si vous ne voulez pas être obligé de réagir avec plus de force pour lui montrer que vous n’êtes pas d’accord. Une bonne astuce pour résister sans faiblir : répétez les mêmes phrases en regardant votre enfant dans les yeux.
Que lui dire ? « Tu es un coquin, c’est amusant, mais c’est interdit » ou « Qu’est-ce qui se passe ici ? Ai-je entendu un gros mot ? »

Vous vivez

Jouez avec l’interrupteur une fois, deux fois, trois fois… et, bien sûr, à la fin, l’ampoule s’éteint. Votre enfant explore des situations en provoquant vos réactions. Il est curieux, il veut découvrir le monde et il aime expérimenter avec les objets qui l’entourent… et aussi avec ses parents !

Que faire ? Surtout, ne lui dites pas que c’est mal, car vous pouvez le cataloguer dans ce comportement. Si nécessaire, punissez-le dans un coin, face au mur, pendant quelques secondes. L’important, c’est le geste. Alors, appelez-le et faites la paix avec lui.
Qu’avez-vous à lui dire ? « Je sais que vous pensez que c’est drôle, mais je ne pense pas que ce soit drôle du tout. J’espère que vous ne recommencerez pas. Je vous ai déjà prévenu : cela ne se fait pas, jamais. »

Quand il vous provoque, il goûte à l’interdit

Vous devez aller au bureau et votre fils veut enlever ses chaussures juste au moment de partir, alors que vous l’aviez déjà convaincu de les mettre…

Que faire ? Ne le confrontez pas à chaque fois qu’il s’oppose à quelque chose, cela ne sert à rien. Aidez-le à se projeter dans l’avenir : ensuite, à la crèche, ou ce soir, il pourra enlever ses chaussures. Il s’agit de lui faire comprendre qu’il existe un droit de la famille qui est le même pour tous.
Que lui dire ? « Je sais que vous ne voulez pas faire ça et que vous n’êtes pas d’accord, mais c’est comme ça. Ce n’est pas à vous de décider. Je vais au bureau et je ne peux pas être en retard », ou « Demandez à papa (ou maman) s’il a enlevé ses chaussures quand il était petit, avant d’aller à la garderie. »

Témoignage d’un père

« La nuit dernière, la salle de bain a été presque inondée. Théo a commencé à donner des coups de pied dans la baignoire. Je lui ai dit en riant qu’il allait devenir un champion de natation. Puis il s’est mis à éclabousser et à éclabousser encore plus fort. Je lui ai demandé d’arrêter, et pour l’instant, il a obéi. Mais aussitôt, il a recommencé et l’a répété, me regardant du coin de l’œil avec un visage de voyou. Il a fallu que je sois très sérieux et que je le sorte de l’eau en colère. Ensuite, j’ai dû sécher toute la salle de bains. » Marc, père de Théo, 2 ans

[ad_2]

Sarah
Jeune maman de 3 enfants, je rédige des articles dédiés à l'éducation et l'apprentissage de nos jeunes enfants ! J'ai rejoint les équipes de AEF-Dmoz.org en 2019. Bonne lecture !
http://aef-dmoz.org/