Grandir avec la science

Apprentissage Parents Ressources

L’enseignement précoce des sciences est essentiel au développement des enfants. La physicienne Marima Hvass-Faivre d’Arcier a fondé l’association « 1, 2, 3 sciences » pour offrir un soutien pédagogique aux enseignants des écoles qui se sentent parfois mal à l’aise dans ces matières.

Enseignement des sciences

Accompagnement des enseignants

Marima Hvass-Faivre d’Arcier : « L’association  » 1, 2, 3 sciences « , où je travaille, lutte pour le développement de procédures scientifiques. Nous soutenons particulièrement les enseignants qui veulent aller plus loin dans l’expérimentation. Même les enseignants de la petite enfance trouvent qu’ils peuvent utiliser la science pour apprendre à ses élèves à se concentrer. Quand on parle à ces enseignants, on se rend compte à quel point l’enseignement des sciences n’a pas fonctionné pour eux : comme la plupart de nos concitoyens, ils se sentent exclus des sciences. Et, trop souvent, ils ont peur de dire des mensonges. »

Se débarrasser des complexes

Nous devons cesser de nous concentrer uniquement sur l’accumulation des connaissances et de retrouver le plaisir de la réflexion. Comment aider au mieux un homme qui a faim ? En lui donnant un poisson ou en lui offrant la canne à pêche ? La plupart des gens ont la capacité de faire de la science, il suffit de les convaincre et de les aider à démarrer.

Développer le goût pour la science

Quant aux gens qui disent qu’ils n’aiment pas la science, je pense qu’ils s’efforcent de cacher la frustration qu’ils ressentent à l’idée de ne pas se sentir capables. Nous devons faire sortir les gens de leur complexe. Et pour ce faire, il est essentiel de commencer par les plus jeunes, car ils n’ont pas encore de complexes. Les sciences font grandir, développent l’autonomie. Alors, allez-y !