Top 10 Meilleur Patch Anti Douleur 2022

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Patch Anti Douleur ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Patch Anti Douleur pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Patch Anti Douleur !

Notre sélection de patch anti douleur

Guide d’achat patch anti douleur

Les patchs anti-douleur sont conçus pour lutter contre la douleur aiguë (à court terme) et la douleur chronique (à long terme). Un patch analgésique aide à soulager les douleurs musculaires et les douleurs articulaires en le plaçant sur la surface de la peau propre. Pour alléger la douleur, une quantité spécifique des anti inflammatoires non stéroïdiens d’un produit médicamenteux est absorbée par la circulation sanguine.

Si vous souhaitez soulager les douleurs articulaires qui vous gênent, éliminer les douleurs de vos muscles tendus ou vos maux de dos, appliquer le patch chauffant le plus efficace est la solution. Pour choisir un patch anti-douleur, nous vous invitons à découvrir tout ce qu’il faut savoir sur ce médicament qui aide au soulagement de la douleur musculaire, douleur articulaire ou la douleur neuropathique.

L’usage du patch

Les patchs anti-douleur ou anti-inflammatoire sont prescrits par les prestataires de soins de santé pour les patients souffrant de diverses conditions médicales : mal de dos, crampes, lumbago (douleur lombaire ou du bas du dos), entorse, hernie discale, courbatures, raideur des articulations, etc.

Pour les blessures mineures telles que les entorses et les foulures musculaires, un professionnel de santé peut prescrire un patch contenant de l’épolamine de diclofénac, un AINS (anti-inflammatoire non stéroïdien) appartenant au même groupe de médicaments que l’aspirine, le paracétamol et l’ibuprofène. Il peut être appliqué près de la zone douloureuse s’il n’y a pas de peau cassée ou endommagée.

La lidocaïne est une autre solution et est disponible sous forme de patch analgésique sur ordonnance. Il s’agit d’un anesthésique local qui empêche les nerfs de transmettre les signaux de douleur. Par exemple, un patch topique de lidocaïne à 5 % produit ses effets en moins de 4 heures. Il ne provoque aucun effet secondaire notable à part quelques réactions cutanées.

Pour les douleurs chroniques intenses, les professionnels de santé peuvent prescrire des patchs de fentanyl. Ils ne doivent être appliqués que sur les patients tolérant les opioïdes et ceux qui souffrent de douleurs intenses.

Précautions et contre-indications

Avant d’utiliser un patch analgésique, parlez à votre médecin ou à un professionnel de santé si vous êtes allergique à l’un de ses principes actifs et si vous devez prendre d’autres médicaments. N’en prenez pas si vous êtes enceinte, envisagez d’avoir un enfant ou allaitez.

Certains médicaments peuvent vous convenir en fonction de vos antécédents médicaux et de l’origine de la douleur. En étant conseillé, vous pouvez peser le pour et le contre d’un patch anti-douleur, y compris le type de douleur, sa capacité à apaiser la douleur et les probables effets secondaires.

Par exemple, le fentanyl est un opioïde puissant. Certaines personnes en sont dépendantes. Par conséquent, un patch en contenant est déconseillé à ceux qui ont déjà abusé d’alcool, de drogues, de médicaments ou qui ont été dépressifs ou mentalement fragiles.

Dosage

Les fabricants de patch anti-douleur inscrivent toujours le dosage recommandé. Vérifiez votre ordonnance et parlez à votre médecin ou pharmacien pour vous assurer que la dose est conforme à votre niveau de tolérance.

Par exemple, pour un patch anti-douleur qui contient moins de 2 % de diclofénac, la dose recommandée est d’appliquer le patch deux fois par jour sur la ou les zones douloureuses. Un patch avec environ 5 % de lidocaïne n’est recommandé que toutes les 12 heures. Et un patch à base de fentanyl est bien plus puissant, ce qui requiert des doses toutes les 72 heures.

Posologie et conservation

Le côté adhésif d’un patch anti-douleur doit être collé fermement sur la peau conformément à l’indication du fabricant. Lisez bien l’étiquette, car il existe des parties du cors où il ne doit jamais être placé sauf si votre médecin l’a indiqué.

Avant et après avoir appliqué votre patch anti-douleur, lavez-vous toujours les mains pour ne pas les contaminer du médicament et pour que son principe actif n’atteigne pas d’autres parties où il est déconseillé d’en appliquer.

Les patchs anti-douleur sont uniquement à poser sur une peau saine, c’est-à-dire dépourvue de toute blessure, égratignure ou déchirure. Évitez d’utiliser un patch analgésique coupé, déchiré ou endommagé sauf s’il a été prescrit par votre médecin.

Concernant la conservation, gardez tous vos patchs anti-douleur dans un endroit sec et à une température ambiante, loin de toute source de chaleur. Rangez-les dans un lieu inaccessible aux enfants. Lorsque vous en avez fini avec un patch, pliez-le en deux sur le côté adhésif et jetez-le à la poubelle.

Effets secondaires

Des effets secondaires peuvent survenir en fonction du type de patch analgésique que vous utilisez. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de demander conseil auprès de votre médecin ou pharmacien. Par exemple, les patchs analgésiques à base de fentanyl nécessitent la surveillance de votre médecin traitant à cause des éventuels effets secondaires graves.

Dans certains cas, vous pouvez avoir des irritations mineures, quelques rougeurs, des cloques ou des brûlures sur la peau alignée à la zone douloureuse ou quelques-unes des parties du corps. Il s’agit généralement de symptômes bénins qui s’estompent en quelques heures. Si ce n’est pas le cas, contactez immédiatement votre médecin traitant.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2022-05-06 02:52:58