Nouvelles découvertes pour les enfants en été

Apprentissage Parents Ressources

Cet été, sur notre lieu de vacances, notre petit explorateur ne s’arrêtera pas recherche. Claire Colin, psychomotricienne et psychothérapeute, vous propose quelques idées pour vous accompagner dans vos découvertes.

Nouvelles découvertes pour les enfants en été

La curiosité de l’enfant est insatiable. En été, avec le changement d’environnement et le corps largement dégagé des vêtements, leur curiosité est encore plus vorace. Les occasions sont nombreuses de partager leur étonnement, de se joindre à leurs expéditions spontanées, de répondre à leurs questions, de les rassurer si quelque chose les effraie et même de partager avec eux nos propres découvertes et émotions.

Découvertes en mer

Même s’il est encore trop jeune pour éprouver le plaisir de plonger dans les vagues, l’enfant possède une substance magique : le sable, qui change de texture selon qu’il est sec ou humide. Selon toute probabilité, le petit de un à trois ans sera plus attiré par le sable sec, qui lui glisse mystérieusement entre les doigts lorsqu’il essaie de le ramasser. A cet âge, il est fasciné par le jeu de cache-cache dans toutes ses variantes possibles : ils enterrent leurs petits pieds ou la pelle sous le sable et se retrouvent ensuite en creusant. Avec ce jeu simple, faites l’expérience que « perdre la vue » ne signifie pas « perdre pour toujours ».

S’il préfère le sable mouillé sur le rivage, il aimera laisser ses mains et ses empreintes de pas et regarder la maman ou le papa d’à côté. Un jour, il sera grand lui aussi ! De plus, votre seau en plastique sera rempli de coquilles, de bâtons, de cailloux… Et il vous en donnera probablement quelques-uns et vous demandera de les surveiller. En vous montrant étonné de leurs découvertes, vous valorisez leurs explorations et encouragez leurs incursions dans des territoires inconnus… Un excellent moyen de booster votre confiance !

Découvertes sur le terrain

Dans ce scénario, les animaux sont les rois. Afin de garantir des conditions optimales pour l’approche des vaches, des poulets et des autres animaux domestiques, il existe des fermes qui offrent la possibilité de les visiter et de participer à des activités programmées : l’enfant peut ramasser les œufs, nourrir les animaux, voir comment ils mangent et goûter les produits de la ferme.

Une réalité qui captive tous les enfants, sans exception : la variété des fientes d’animaux. A cet âge, ils n’ont pas encore développé le dégoût qu’ils éprouveront plus tard pour les excréments du corps. Ils sont à l’étape où, lorsqu’ils font caca dans le pot ou dans les toilettes, leurs parents les félicitent. Et, d’autre part, ils ressentent une curiosité naturelle pour comprendre comment les animaux s’acquittent de cette tâche.

Découvertes en montagne

Ces immenses espaces peuvent impressionner le petit, qui ne saura pas où regarder.

L’eau qui coule dans les ruisseaux, les torrents, les cascades et les fontaines est aussi un plaisir. Plaisir sensible : « Oh, quel froid está  ! » Plaisir visuelLe résultat des réflexions, de la luminosité de la lumière et de la transparence. Plaisir auditif« Chissy, écoutons la musique de l’eau courante… ! » Tous des plaisirs très relaxants.

L’enfant sera également intéressé de voir comment le courant transporte une brindille que l’on jette dans la rivière, comment une pierre jetée dans l’eau forme des cercles à la surface… Il trouve passionnant de voir que son intervention a un effet sur l’environnement. Et comme il est souvent interdit de cueillir des fleurs et des plantes en montagne, pourquoi ne pas les photographier et les ranger dans votre téléphone ou votre appareil photo comme un coffre au trésor ?

Bayard Presse-Isabelle Gravillon