Un master en développement durable : pour quoi faire ?

Etudiant

Le master en développement durable est un diplôme universitaire de niveau I qui a pour but de former des cadres opérationnels. Ces derniers devront être capables d’apporter une réponse aux besoins et problématiques liés à la croissance économique en prenant en considération les côtés sociaux et environnementaux.

Une formation liée à cette spécialisation peut proposer différents parcours tels que l’écologie, l’énergie ou encore la gestion de l’environnement ainsi que la politique de développement durable, entre autres. Quels sont les débouchés ou les métiers à l’issue de ce master ? Les réponses dans cet article.

Quels débouchés pour un titulaire d’un master en développement durable ?

Les étudiants qui ont réussi à décrocher un master en développement durable à l’issue d’une formation que vous pouvez voir ici, ont la possibilité de s’insérer dans plusieurs branches professionnelles. Les secteurs les plus concernés sont : l’environnement, l’éco-industrie, l’agriculture biologique, éco-construction, l’aménagement du territoire, les énergies renouvelables, l’économie solidaire ainsi que l’écotourisme. Les emplois les plus courants vont se focaliser sur les entreprises que l’on peut qualifier de « responsables ». Ils peuvent aussi s’intégrer dans les cabinets d’audit spécialisés, les banques et assurances qui ont mis en place des démarches éthiques, les agences de notation extra-financières, les ONG, les bureaux d’étude, les collectivités territoriales ainsi que dans le secteur public d’État.

Qu’en est-il de la poursuite des études ?

Vous l’aurez sans doute compris, disposer d’un master en développement durable ouvre la voie pour une vie professionnelle. Néanmoins, dans certains cas, et sous des conditions spécifiques, les étudiants peuvent prétendre à un semestre de formation à l’étranger qui peut encore plus optimiser leur spécialisation. Ceux qui ont suivi un parcours dans la recherche ont la possibilité de poursuivre les études vers un doctorat, équivalent à un bac+8. Selon le projet professionnel et personnel de chaque étudiant, il est également possible d’intégrer une grande école de commerce de gestion ou un établissement d’ingénieur spécialisé en fin de cursus.

Quelques métiers récents liés au développement durable

Là où la réduction des impacts environnementaux est au centre de toutes les attentions, un titulaire d’un master en développement durable peut se tourner vers divers métiers et orientations qui œuvrent dans ce sens.

Le bio-ingénieur

Si le métier n’est pas nouveau, c’est son appellation qui a été revue, car auparavant, on l’appelait « ingénieur agronome ». Le bio-ingénieur peut donc intervenir comme un expert dans la recherche et le développement dans les industries, dans la qualité de l’air et de l’eau pour les bureaux d’étude spécialisés, entre autres.

Le responsable en développement durable

Un titulaire d’un tel diplôme qu’il est possible d’obtenir via cette école est capable d’apporter une contribution conséquente aux organisations qui visent à réduire significativement leurs impacts négatifs sur l’environnement. Un responsable en développement durable est en mesure de diriger et superviser des projets écologiques et dispose de la capacité à identifier des points qui demandent des améliorations en permanence telles que l’efficacité énergétique, la conservation de l’eau, la réduction des émissions de carbone ainsi que l’élimination des déchets.