Comment choisir son école de BTS ?

Etudiant

BTS, licence professionnelle, bachelor, MBA… Après le bac, il n’est pas toujours évident de choisir des études supérieures dans les grandes écoles, correspondant à vos goûts ou votre projet professionnel. Pour mettre toutes les chances de votre côté, notamment en ce qui concerne la formation en BTS (Brevet de Technicien Supérieur), et intégrer une école de votre choix, il est recommandé d’opter pour une filière en rapport avec votre formation d’origine. Comment choisir son école de BTS ? Suivez le guide !

Les différents types d’école

Sur plus de 150 spécialités en BTS, c’est l’enseignement supérieur du secteur tertiaire (commerce international, management, comptabilité et gestion PME…), tel que le bts ecole EPB Paris, qui est le plus prisé et promet de nombreux débouchés. Vous pouvez opter pour une formation en alternance ou en filière classique dans trois types d’école :

  • Un établissement public ;
  • Un établissement privé sous contrat ou hors contrat ;
  • Une école consulaire.

Spécificités de chaque type d’établissement

Les écoles publiques

Les écoles publiques sont gérées et administrées par l’Éducation Nationale et proposent des formations gratuites, mis à part les frais d’inscription et la sécurité sociale étudiante, ainsi qu’un large choix de spécialités. La sélection du dossier de candidature y est assez drastique.

En effet, le fonctionnement d’une école publique n’est pas semblable à celle d’un établissement privé, que ce soit au niveau de l’infrastructure étudiante qu’au niveau de l’accompagnement durant vos études. La formation dans un établissement public convient notamment à un étudiant autonome.

Les établissements privés

On distingue deux catégories d’établissements privés pour la formation en BTS, qui est un diplôme d’État : l’établissement privé sous contrat et celui hors contrat.

L’école privée sous contrat est un établissement géré par des entreprises privées, mais sous contrat d’association avec l’État. Autrement dit, l’enseignement qui y est dispensé est le même que dans les écoles publiques, sauf qu’il y a des frais de scolarité dont le prix peut varier en fonction de votre situation financière et de votre quotient familial. Par ailleurs, vous pourrez obtenir une bourse sous conditions de ressources. Dans ce type d’établissement, vous bénéficiez, d’une part, de l’enseignement donné par des professeurs de l’Éducation Nationale comme dans une école publique, et, d’autre part, des infrastructures pédagogiques de qualité. Par ailleurs, vous n’êtes pas livré à vous-même et pouvez bénéficier d’une scolarité entièrement gratuite si vous optez pour l’alternance.

L’école privée hors contrat est, quant à elle, complètement autonome, tant au niveau des contenus des formations que de la pédagogie appliquée. L’accent est particulièrement mis sur le suivi et l’accompagnement de l’étudiant afin qu’il parvienne à décrocher son diplôme, ainsi que sur les installations pédagogiques. Ce type d’école est en effet souvent jugé sur son taux de réussite. De ce fait, le coût de la scolarité y est plus important que dans les autres types d’établissements.

Les écoles consulaires

Obéissant aux mêmes règles que les écoles privées hors contrat, les écoles consulaires dépendent toutefois des chambres de commerce et d’industrie (CCI). Au niveau de la pédagogie, elles sont en relation étroite avec les entreprises. Les formations y sont payantes, plus ou moins du même acabit que les écoles privées hors contrat, hormis le cas des BTS en alternance qui y sont gratuits.

Il est bon de savoir que, en fonction de votre spécialisation, on peut retrouver de nombreux Centres de Formation d’Apprentis (CFA) dans ce type d’école ainsi que dans les écoles privées hors contrat. Ce sont des organismes privés (entreprises, associations…), des chambres de métiers ou de commerce et d’industrie, et des organismes publics (lycées…).