Résistance à la souffrance ou résilience dans l’enfance

Apprentissage Parents Ressources

La résilience est la capacité humaine à faire face, à surmonter et à être renforcée ou transformée par les expériences de l’adversité. Nous pouvons tous faire face à des situations de grand impact (terrorisme, catastrophes…) et nous savons que, dans ces moments-là, nous devons résister.

Par exemple, de nombreux enfants ne tombent pas malades malgré une période de grand stress et seuls 25 % des enfants ont besoin d’un traitement après une perte.

La résilience dans l’enfance

La résilience est un processus qui aboutit à une adaptation positive dans des contextes de grande adversité. Lorsque nous, les adultes, traversons des situations très stressantes, nous ne revenons jamais au point précédent, ce qui nous arrive, c’est que l’expérience nous transforme. Et c’est précisément dans l’enfance que cette capacité se construit. Cependant, tous les enfants ne s’adaptent pas aux difficultés de la même manière, ni n’ont la même résilience.

Si un enfant a un tempérament bien structuré, grâce à l’attachement sécurisant à un foyer parental paisible, lorsqu’il est soumis à une situation difficile, il pourra se mobiliser à la recherche d’un substitut efficace. À l’inverse, certains facteurs de risque ou influences augmentent la possibilité de nuire à l’enfant, aggravant le problème ou le laissant inchangé dans le temps :

Génétique – facteurs environnementaux : Par exemple, un enfant émotionnellement fort dont la mère est déprimée, confronté à un problème avec un ami, devient dépressif.

Événements circonstanciels : Il y a aussi des événements qui peuvent marquer l’enfance. Un enfant très résilient, confronté à des problèmes dans sa famille, comme un accident de son père, peut perdre son comportement résilient.

Evénements soutenus et cumulés : La vie de l’enfant : ces événements qui surviennent dans la vie de l’enfant augmentent sa vulnérabilité, comme les mauvais traitements, les abus, etc.

Les situations de stress qui mettent à l’épreuve la résilience d’un enfant

Dans l’enfance, un enfant peut être confronté à des situations de stress qui mettent à l’épreuve sa résilience – ce sont des expériences stressantes :

– La mort d’un être cher.

– Les situations conduisant au divorce des parents et ses conséquences : l’adaptation psychologique du parent gardien et la capacité des parents à fixer des limites, à imposer des routines, etc. ; la qualité du lien avec le parent non gardien (qu’il conserve ou non le rôle parental) ; le changement de statut économique ; le sentiment de l’enfant de ne pas avoir de contrôle sur sa vie, etc.

– Maladies d’un proche, par exemple, la mère brise la routine habituelle pour s’occuper de la grand-mère ou du grand-père

– La consommation d’alcool et de drogues par les parents, une situation qui diminue la fonction parentale.

– Maladie de l’enfance.

– L’échec scolaire.

– Changement de maison, ce qui implique, changement d’amis, changement de règles, etc.

Des moyens efficaces pour aider votre enfant à faire face au stress

Nous pouvons aider l’enfant à développer sa résilience et à être ainsi capable d’affronter les petits obstacles et, surtout, les grandes difficultés que la vie mettra sur son chemin :

Pratiquer l’altruisme. Aider les autres et se sentir utile est une activité qui procure du bien-être et développe l’empathie de l’enfant.

– Utilisez de l’humour. Le but du programme est de créer une bonne atmosphère à la maison, de confronter les émotions négatives par des plaisanteries ou des rires, et d’aider à éliminer une partie du fardeau négatif du stress.

– Impliquer l’enfant dans diverses actions. Si vous êtes une personne qui a beaucoup d’argent, cela vous tiendra occupé et vous pourrez non seulement vous sentir utile, mais aussi laisser votre vie tourner autour de ce facteur ou de cet événement qui vous cause des dommages émotionnels.

– Encourager l’enfant à développer sa créativité et l’appliquer dans votre vie quotidienne, que ce soit en peignant, en jouant d’un instrument, en écrivant, etc.

– Parlez à l’enfant pour qu’il puisse comprendre ce qu’est cette émotion négative qui peut devenir insupportable. Il est important que vous puissiez comprendre ce qui vous arrive, afin de pouvoir maîtriser cette émotion, et ainsi poser les bases du développement de votre résilience face aux adversités de la vie.