Les devoirs à la maison sont-ils bénéfiques pour vos enfants ?

Parents

La recherche visant à déterminer si les devoirs à la maison sont bénéfiques et améliorent réellement les résultats n’est pas clairement définie. Une foule de facteurs interagissent les uns avec les autres et le tableau n’est pas clair. Dans un article publié récemment par le Huffington Post, l’auteure Michele Kambolis décrit différentes façons d’aborder les devoirs, non seulement en ce qui concerne leur achèvement, mais aussi la façon dont ils s’inscrivent dans le cadre global de l’éducation et de la vie familiale.En tant qu’enseignants, cependant, nous avons un point de vue unique sur l’énigme des devoirs – nous la posons, nous la marquons, nous nous occupons des retombées des parents ou des élèves quand elle n’est pas terminée.

Ne pas faire ses devoirs

Il y a tellement d’activités parascolaires que les élèves ne seront pas en mesure de les mener à bien dans les délais impartis
Je n’ai toujours pas réussi à trouver le temps de marquer les deux travaux précédents, et en fixer un autre ne ferait qu’ajouter à ma charge de travail déjà excessive, alors je décide de me donner une pause. Les devoirs ont leur place, mais nous n’avons pas besoin de les faire toutes les semaines.L’article de Kambolis décrit comment aborder le travail qui a déjà été établi et comment éviter ou atténuer le stress et le ressentiment.

 Quand les devoirs fonctionnent-ils ?

Toutefois, avant d’en arriver aux stades de la colère et de la haine, il serait intéressant d’examiner les autres avantages. Que pourrait-il faire pour nos apprenants si nous le modifiions ?

Donner la priorité à leur temps

Les devoirs donnent aux apprenants une occasion unique d’acquérir les compétences nécessaires pour respecter les délais et gérer efficacement leur temps de travail. Il devrait donc être fixé dans des délais raisonnables et gérable dans les délais fixés.

Stimuler les discussions à la maison

Les devoirs ne doivent pas nécessairement être une activité isolée. Oui, les parents devraient s’abstenir de faire eux-mêmes les corrections, surtout à l’insu des enfants – j’ai vu cela arriver ! Mais pourquoi un enfant ne devrait-il pas partager son travail avec sa famille et recevoir une rétroaction ? Peut-être qu’une séance au début de chaque année pour aider les parents à faire leurs devoirs serait également bénéfique. Les parents doivent savoir qu’il est normal que le travail de leur enfant contienne des erreurs – c’est ainsi qu’ils apprennent, grâce à la rétroaction des professionnels hautement qualifiés qui dispensent leur éducation en milieu scolaire.

Devoirs par projet et devoirs pluridisciplinaires

Lorsque les apprenants s’engagent dans un projet (en particulier avec leurs pairs), ils développent toute une série de nouvelles compétences. La première tentative aura certainement besoin d’un soutien important. Cependant, au fil du temps, les apprenants développeront les compétences interpersonnelles, technologiques et de gestion du temps nécessaires pour produire d’excellentes pièces de travail.

Techniques de consolidation ou de révision

Le fait de faire de la révision un devoir à la maison donne aux apprenants le temps de consolider le travail qu’ils ont accompli en classe et de mettre en pratique différentes techniques de révision. Le fait de mettre l’accent sur de petits morceaux d’information permet de s’assurer que le contenu est revu régulièrement.

Apprentissage inversé

L’utilisation de vidéos avant les cours est très bénéfique car elle permet aux élèves d’accéder au matériel à leur propre rythme. En utilisant des questions pour accompagner la vidéo, vous pouvez vous assurer que les élèves accèdent aux informations pertinentes et les enregistrent. Cette information peut ensuite être évaluée par les pairs en classe en tant que point de départ, puis utilisée dans le cadre d’une enquête pour leur permettre d’appliquer leurs connaissances. L’apprentissage inversé permet aux apprenants d’être flexibles dans leur travail. Ils peuvent accéder aux vidéos à tout moment, surtout s’ils sont reliés à une plateforme d’apprentissage scolaire ou en utilisant des codes QR. Ils peuvent les utiliser comme ressources de révision plus tard dans l’année.

Devoirs scolaires généraux

Les devoirs n’ont pas besoin d’être fixés par les sujets. Peut-être qu’une fois par semaine, les devoirs se concentrent sur quelque chose qui est pertinent dans toute l’école. Par exemple, concentrez-vous sur l’environnement et ramassez les déchets, faites la promotion d’un mode de vie actif en pratiquant une forme d’activité physique ou organisez une activité de pleine conscience pour une méditation dirigée. Pourquoi ne pas envisager d’utiliser les laissez-passer « Sortez des devoirs » comme initiative pour promouvoir l’autorégulation ?

Pouvoir des parents

Les parents sont maintenant devenus une force motrice dans l’accomplissement des devoirs. Un collègue a récemment reçu un courriel d’un parent qui appuyait le fait que son enfant n’avait pas terminé un devoir à la maison. Pourquoi ? La raison invoquée était qu’elle se concentrait sur des sujets « plus importants ».