La méthode Montessori pour les parents novices

Apprentissage Parents Ressources

La méthode Montessori est en vogue et on en parle beaucoup, mais on ne sait pas toujours ce qu’il y a derrière ce nom de son. Nous avons commencé un petit guide pour les non-initiés.

Quelques infos à savoir sur la méthode Montessori

Comment est-il possible que le nom d’un Italien (médecin et professeur) décédé en 1952 soit sur les lèvres de tant de parents au XXIe siècle ? La vérité est que Maria Montessori et sa célèbre méthode sont partout : des écoles qui portent son nom, aux tables des librairies, remplies d’ouvrages sur le sujet, en passant par leset offrent leur matériel.

Pour une jeune mère ou un jeune père, il est impossible digérer ce phénomène. La vérité est que, pendant des années, le nom de Maria Montessori a été comme une promesse du « meilleur » dans edu education. Mais cette promesse est souvent réduite à un flou, comme l’admet Alicia, mère de Camila et Marcelo, âgés de un et trois ans :  » Inévitablement, je les reçois de la télévision ou du presser des choses différentes sur Montessori mais, de là pour expliquer ce que c’est… Je pense qu’il s’agit de laisser les enfants développer leur autonomie, n’est-ce pas ? Alicia a clairement exprimé : l’enthousiasme suscité par Montessori déforme parfois son véritable objectif. C’est ce que confirme Anne Bideault, experte de cette méthode :  » On parle souvent de Montessori en termes de performance : savoir lire à cinq ans ; compter à quatre ans et demi… alors qu’en réalité, il s’agit de l’épanouissement personnel de l’enfant, de sa capacité à être lui-même, avec l’idée de l’éduquer à la paix et au vivre ensemble comme grand projet de base « .

Pour ce faire, Maria Montessori part d’une constante de son temps : l’enfant vit opprimé par l’adulte. Il est plus fort que lui, il en dispose et cela le fait s’adapter à l’environnement adulte. Pour citer ses propres mots, cette soumission « conduit à la négation de sa personnalité ». Par conséquent, une révolution intérieure doit être faite pour lui donner sa place en tant qu’être humain à part entière. Montessori considère que l’enfant apprend aux éducateurs ce dont il a besoin et que c’est à eux de créer un cadre organisationnel adapté dans lequel l’enfant est le plus libre possible. Bien sûr, il ne s’agit pas de  » regarder tranquillement l’enfant déchirer les rideaux de la chambre « , comme le dit avec le sourire Charlotte Poussin, experte en éducation Montessori, mais d’encourager un intérieur où l’enfant peut se débrouiller avec un autonomie maximale et de l’impliquer dans la vie quotidienne du foyer pour qu’il apprenne par la pratique. Un environnement accueillant, mais pas artificiel, comme les  » Maisons des enfants  » fondées par le professeur : les vrais verres de cristal, les meubles qui font du bruit quand on les déplace ? contribuent à affiner le contrôle des mouvements et à générer des expériences qui servent de base. Pour notre part, nous, les adultes, devons entrer dans une logique de proposition, pas d’imposiCe n’est pas facile car, comme le dit Anne Bideault,  » nous avons tendance à être trop interventionnistes avec nos enfants « . Avec Montessori nous devons apprendre à garder nos distances et d’accepter de « perdre du temps » pour laisser l’enfant faire les choses à son propre rythme.

C’est à nous, parents, d’établir notre seuil d’intervention afin de respecter le principe de Maria Montessori : l’adulte doit dire et faire ce qui est nécessaire pour permettre à l’enfant de se gérer de manière utile.

La méthode Montessori n’est pas seulement une pédagogie orientée vers l’enfant : elle implique de réels changements dans les performances des parents. Et c’est aussi passionnant : si l’enfant s’enrichit en agissant pour son propre compte, l’adulte, à son tour, gagne en concevant pour lui cet environnement propice. Comme le disait Maria Montessori, nous avons tous tendance à nous mettre à l’aise et nous avons besoin d’un nouvel être pour nous réveiller et nous maintenir en éveil ; un être qui agit par lui-même et qui nous dit chaque matin : « Regarde, il y a une autre vie, vis mieux ». Êtes-vous prêts à vous lancer ?