Comment les parents peuvent-ils aider leurs enfants à faire leurs devoirs ?

Parents

Les devoirs sont un domaine où les parents peuvent jouer un rôle très actif et encourageant dans l’éducation de leur enfant. À un niveau très élémentaire, il peut aider à amorcer des conversations entre les parents et les enfants, surtout dans les familles où le travail acharné et les engagements parascolaires peuvent empêcher les repas réguliers pris ensemble. Bien que la recherche ait démontré que l’heure régulière des repas en famille est un excellent moyen d’améliorer le rendement scolaire, il n’est pas toujours possible pour les familles d’atteindre cet objectif. C’est pourquoi il faut prévoir des horaires alternatifs pour favoriser la conversation et permettre aux parents de manifester leur intérêt pour l’éducation de leur enfant. Les devoirs peuvent aussi aider les parents à identifier les points forts et les points à améliorer, potentiellement avec plus de succès que les titulaires de classe. Les devoirs sont aussi une leçon d’autonomie et de gestion du temps, et les élèves ont besoin d’aide pour gérer ces engagements – il est important d’élaborer un horaire et de les aider à équilibrer leurs devoirs avec les activités parascolaires et les engagements familiaux.

Que peuvent donc faire les parents pour aider leurs enfants à faire leurs devoirs ?

Créer de l’espace

Aménagez un espace pour que votre enfant puisse faire ses devoirs. Bien que faire cet espace dans leur chambre à coucher soit parfois l’option la plus facile, cela fait automatiquement des devoirs une activité solitaire. S’il y a une option pour un espace dans une zone commune de la maison, cela aide à promouvoir les discussions et il est plus facile de s’impliquer sans avoir l’impression d’être une intrusion. Où que soit l’espace, donnez à l’apprenant un peu d’appropriation et faites-en un espace invitant pour y passer du temps. De nouveaux articles de papeterie, une chaise confortable et un bon éclairage seront également utiles.

Rendez-le positif

Faire en sorte que l’apport des parents soit positif. Mon père avait l’habitude de vérifier mon travail avec un stylo rouge ; ni positif ni encourageant. Si votre enfant a une question sur son travail, aidez-le, mais essayez de ne pas lui dire la réponse. Posez des questions pour les aider à se rapprocher le plus possible de la réponse. Commencer ces pratiques plus tôt signifiera que lorsque les devoirs deviendront une plus grande partie de leur apprentissage à l’extérieur de l’école, votre enfant sera à l’aise d’en discuter avec vous et appréciera votre apport.

Qu’ils fassent des erreurs

C’est normal que les réponses soient fausses. Dire à votre enfant la bonne réponse et l’amener à simplement l’écrire signifie que l’enseignant n’est pas plus sage pour savoir avec quels éléments il se débat et à quels éléments il excelle. Aidez, mais pas trop, et laissez les erreurs telles qu’elles sont à la vue de l’enseignant. Toute erreur est très révélatrice, ce qui aide les enseignants à adapter leur enseignement à ces questions. Si votre enfant ne le comprend pas, il y a de fortes chances que les autres élèves de la classe ne le comprennent pas non plus, et les devoirs à la maison sont un excellent moyen de le souligner à l’enseignant.

Soyez réaliste

Donnez-leur le temps de terminer le travail. Bien qu’il soit tentant de réserver des fins de semaine remplies d’activités amusantes et non liées à l’école, les enfants ont besoin de temps d’arrêt. En leur accordant un peu d’espace dans l’horaire familial, ils pourront commencer à allouer leur propre temps et auront tout le temps nécessaire pour accomplir le travail qu’ils ont prévu. Cela donnera plus de temps pour la discussion, une plus grande conversation entre les membres de la famille et l’apprenant, et une approche tout à fait plus calme.

Insister pour que le travail soit terminé

N’excusez pas les travaux incomplets. Il y a de véritables raisons pour lesquelles les devoirs ne sont pas faits. Cependant, pour un enseignant, il peut être exaspérant de voir des élèves arriver avec une note de leurs parents qui dit simplement : « Mon fils/ma fille n’a pas fait ses devoirs. Signé…. ». Faites confiance au professionnalisme de l’enseignant – nous ne faisons pas de devoirs parce que nous aimons ça. Parents – vos enfants ont besoin de votre aide. L’augmentation des problèmes de santé mentale chez les jeunes, les attentes qu’ils s’imposent à eux-mêmes en raison des exigences des médias sociaux et les pressions exercées sur eux par les écoles sont autant de sentiments de stress et d’anxiété.