Comment inscrire votre enfant à l’école

Apprentissage Parents Ressources

Pour inscrire votre enfant à l’école, vous devrez démontrer que vous répondez aux exigences du district scolaire en matière d’âge pour la maternelle. Certaines écoles exigent que l’enfant ait cinq ans au plus tard en septembre de l’année où il entre. D’autres fixent des délais différents. Si une preuve d’âge est demandée, apportez un certificat de naissance, un certificat religieux (baptême) ou un certificat de naissance du médecin. Si vous êtes convaincu que votre enfant est prêt pour la maternelle et que vous voulez qu’il la fréquente, mais qu’il n’a pas atteint l’âge chronologique fixé, renseignez-vous sur le processus de dispense qui sera probablement offert dans votre district scolaire.

Visites chez le médecin

Avant que votre enfant n’entre à l’école, prenez rendez-vous avec votre pédiatre pour votre enfant. Votre médecin s’assurera que votre enfant est bien immunisé et pourra discuter avec vous des diverses questions liées à cette importante transition.

Comme de nombreuses écoles inscrivent les nouveaux enfants à la maternelle au printemps, prévoyez une consultation avec votre médecin à la fin de l’hiver ou au début du printemps pour que les questions importantes de préparation puissent être réglées rapidement et pour éviter le bourrage de fin d’été au cabinet du médecin. Demandez une copie du dossier d’immunisation de votre jeune pour l’amener à l’école pour l’inscription.

Vaccins

Lorsque vous inscrivez votre jeune, on vous demandera son historique de vaccination. Plus précisément, le personnel de l’école voudra voir soit une copie du dossier délivré par le pédiatre de votre enfant ou la clinique où les vaccins ont été administrés, y compris la signature du médecin, soit une copie du résumé du bureau de votre médecin.

Si vous n’avez pas l’historique mais que vous êtes sûr que votre enfant a eu toutes les piqûres nécessaires, l’école vous donnera généralement le temps d’obtenir l’historique. Dans de nombreux endroits, ils ne peuvent tout simplement pas vous croire sur parole ; l’exigence de vaccination est une loi d’État et l’État stipule quels types de dossiers sont acceptables.

Un enfant ayant reçu ses vaccins complets et qui a subi un bilan de santé de quatre ou cinq ans aura reçu un ou deux ROR (rougeole, oreillons, rubéole), cinq DTC, DTaP ou DT (diphtérie, coqueluche, tétanos), quatre vaccins antipoliomyélitiques et trois ou quatre Haemophilus influenzae B . Vous avez peut-être aussi été vacciné contre l’hépatite B et la varicelle. Tous ces vaccins ne sont pas nécessairement requis pour l’entrée à l’école, alors vérifiez avec l’école pour savoir lesquels sont nécessaires.

Si votre enfant n’a pas reçu tous les vaccins demandés par votre district scolaire, votre pédiatre le reconnaîtra probablement et pourra régler le problème lors de votre rendez-vous à la maternelle. Les vaccins nécessaires peuvent être administrés lors de cette visite. Même si des vaccins supplémentaires sont nécessaires, votre enfant sera probablement accepté à l’école avec une note de votre pédiatre indiquant que les vaccins sont  » en cours « . Le personnel scolaire sait que des intervalles de temps (par exemple six semaines) sont souvent nécessaires entre certaines de ces vaccinations, mais il peut ne permettre que cette période de temps, alors soyez à l’heure.

Si votre enfant n’a pas été vacciné en raison de vos objections morales ou religieuses aux vaccins, consultez le personnel de l’école au sujet du processus d’exemption. Certains parents qui n’ont pas encore fait vacciner leurs enfants choisissent de les faire vacciner dès leur entrée à l’école, car leurs enfants seront désormais exposés à un plus grand nombre d’enfants et de maladies. Si vous avez des questions ou des préoccupations, discutez-en avec votre pédiatre.

Les informations contenues dans ce site Web ne doivent pas être utilisées comme substitut aux conseils et aux soins médicaux de votre pédiatre. Il peut y avoir de nombreuses variations dans le traitement que votre pédiatre peut recommander en fonction des faits et des circonstances individuelles.