Apprentissage BTP : une hausse des effectifs de 7 % en 2020, une filière prometteuse !

Apprentissage Professeurs

Selon une récente étude menée auprès de 150 CFA, les effectifs en centre de formation pour la filière du BTP ont bondi de 7 % à la rentrée 2020. Cette hausse était attendue dans la mesure où l’année 2019 ainsi que l’année 2018 avait toutes deux enregistré une croissance de 5 %. Zoom sur une filière prometteuse qui attire de plus en plus.

Une filière prometteuse et un apprentissage qui séduit

L’apprentissage BTP s’impose comme étant une filière particulièrement prometteuse. Elle attire de plus en plus d’apprentis chaque année. En ce qui concerne la rentrée de l’année 2020, les effectifs au sein des centres de formation ont connu une hausse de 7 %. Cette hausse est successive aux deux dernières années précédentes. En 2019, la croissance était de 5 % et en 2018 la hausse était également de 5 %. Parallèlement, l’entrée en formation post bac a augmenté d’environ 15 % en 2020.

Véritable tendance à la hausse qui semble poursuivre son ascension. Les apprentis sont nombreux à être attirés par un apprentissage dans le BTP et les effectifs ne cessent de croître. L’année 2020 semble avoir tout particulièrement séduit plus d’apprentis.

Cette hausse est notamment portée par les aides financières du gouvernement français et des dispositifs mis en place pour favoriser et soutenir les apprentis. Ces aides ont pour objectif d’inciter les entreprises à embaucher. En effet, en 2020, le gouvernement a enregistré un record en matière de nombres de contrats signés, soit plus de 500 000.

Le succès de l’apprentissage BTP est aussi dû au fait que cette filière propose une grande variété de métiers qui recrutent sur le marché du travail. Selon les résultats, les effectifs sont en nette progression sur tous les métiers de la filière, à l’exception de la métallurgie.

L’apprentissage BTP se modernise et s’adapte aux demandes

Face à cet intérêt grandissant, les métiers et les formations se modernisent dans la filière du BTP. L’objectif étant de s’adapter à la nouvelle demande mais aussi de s’adapter à son environnement en pleine évolution. Les nouvelles technologies s’invitent au cœur de ces formations de façon à venir dépoussiérer l’image de certains corps de métier.

Cabine virtuelle, outillage innovant ou encore e-learning, l’apprentissage se modernise afin de s’adapter aux aptitudes et aux attentes des nouveaux apprentis. Le but est de les former aux métiers de demain qui recruteront en masse grâce à des techniques au goût du jour. La modernisation des apprentissages, des techniques et des métiers devrait également permettre d’attirer un grand nombre d’apprentis d’ici les prochaines années en dépoussiérant certains secteurs.

Sarah
Jeune maman de 3 enfants, je rédige des articles dédiés à l'éducation et l'apprentissage de nos jeunes enfants ! J'ai rejoint les équipes de AEF-Dmoz.org en 2019. Bonne lecture !
http://aef-dmoz.org/