Aider un enfant à ne pas sucer son pouce

Apprentissage Parents Ressources

Il est inutile de forcer l’enfant à arrêter de sucer son pouce. Il doit être amené à prendre cette décision lui-même. Ensuite, vous pouvez établir ensemble un plan d’attaque pour y parvenir.

Enfant endormi suçant son pouce

Que faire pour qu’il ne suce pas son pouce ?

Pas de menaces, pas de punition, pas de moquerie : même si l’enfant subit des pressions, il n’arrête pas de sucer son pouce. Il est tout aussi important de parler du sujet de manière détendue qu’il est inutile de le forcer. Comme à toutes les étapes du développement, les parents sont là pour accompagner leur enfant jusqu’à ce qu’il se sente capable. La patience, ça peut prendre du temps. Mais rien ne vous empêche de lui suggérer que dans la vie il y a des étapes et qu’il sera bientôt prêt à abandonner cette habitude, naturellement. Vous pouvez aussi ajouter que, s’il a besoin d’aide, il peut compter sur vous.

Fixer des objectifs ensemble

Votre fils a décidé d’arrêter de sucer son pouce et vous l’a dit, mais il n’atteint pas son but. Pourquoi ne pas élaborer un plan d’attaque ensemble ? Abandonner cette habitude du jour au lendemain est difficile, c’est mieux de fixer des objectifs progressifs. Vous pouvez noter sur une feuille de papier les différents moments de la journée où l’enfant suce son pouce et choisir, par exemple, comme étape n°1, de cesser cette habitude le matin, avant d’aller à l’école (l’enfant en a moins besoin que l’après-midi, quand il revient fatigué de la journée scolaire). Il est important de prioriser les situations et choisir les étapes les plus faciles pour commencer.

Valorisation de vos triomphes

Utilisez un calendrier pour noter ensemble les étapes que vous avez franchies. Vous pouvez même lui offrir de petites récompenses en guise de touche finale. D’autre part, il est inutile d’insister sur l’échec : l’enfant sait ce qu’il doit faire et n’a pas réussi, c’est tout. Il ne sert à rien non plus d’essayer d’épuiser les étapes : si les choses se passent bien, l’enfant lui-même demandera à passer à l’étape suivante. Il y a un effet de traînée sur l’habitude de sucer son pouce : moins vous le faites, moins vous aurez envie de le faire. Et pour l’aider à franchir les étapes difficiles (retour à l’école ou fin d’après-midi), vous pouvez le distraire avec une activité qui demande les deux mains, comme la cuisson d’une bonne tarte aux pommes.