8 clés pour créer un bon espace d’étude pour nos enfants

Apprentissage Parents Ressources

Nous sommes dans un monde de plus en plus complexe, en plein développement culturel, scientifique et technologique, de sorte que la préparation des enfants doive être de plus en plus solide et efficace dès le départ. Nous, les parents, nous nous consacrerons non seulement à accroître les connaissances de nos enfants, mais aussi à améliorer leur apprentissage et à soutenir les nouvelles techniques d’étude et de travail intellectuel qui se dessinent pour eux, c’est-à-dire que nous les aiderons à apprendre à apprendre.

Vouloir et savoir étudier

Savoir étudier signifie donc maîtriser certaines stratégies, habitudes et compétences. Plus il a un long temps d’étude moins le garçon fera d’efforts et plus il obtiendra de bons résultats avec celui-ci. La volonté ( » vouloir étudier « ) et l’intérêt sont deux facteurs qui aideront à l’assimilation de l’apprentissage, mais le succès final dépendra de l’attitude positive à l’égard des études. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie, le degré de motivation pour s’attaquer aux tâches et de disposer d’un espace adéquat pour les réaliser.

Pour une réelle motivation de l’enfant répondra aux conditions suivantes :

  • Objectifs connus, définis et assumés par les enfants.
  • Atmosphère favorable à l’étude à la maison (un minimum de silence qui facilite la concentration)
  • Environnement approprié : conditions matérielles acceptables (éclairage, disposition du mobilier, température, etc.).
  • Plan de travail réaliste, idéal, simple, flexible et pratique.

Quel doit être l’espace idéal pour étudier ?

1. Localisez l’espace à étudier

Selon le caractère de notre enfant, il devra bien se concentrer avec de la compagnie. Dans le premier cas, nous chercherons une pièce calme et isolée où nous pourrons installer la salle d’étude, loin de la télévision ou d’autres éléments qui pourraient le distraire ; dans le deuxième cas, si nous avons affaire à des enfants qui ont besoin d’interagir continuellement, nous pouvons installer un coin dans une des pièces de la maison que nous fréquentons le plus, mais en faisant attention aux distractions et aux entrées ou sorties de l’enfant.

2. Un espace confortable

Il n’est pas conseillé à l’enfant d’étudier couché dans son lit, car dans les premiers temps il peut s’endormir et ne pas finir son travail. Il est préférable que la salle soit équipée d’une bonne chaise pour cet usage.

3. Rendre le tout pratique et fonctionnel

Les coudes de votre enfant doivent être au niveau de la taille, de sorte que lorsqu’il s’assied, il puisse reposer ses coudes sur la table sans se pencher. Nous pouvons utiliser une chaise que nous avons déjà à la maison et qui n’est pas à la bonne hauteur, auquel cas il peut s’asseoir sur un coussin. Il est également pratique qu’il puisse soutenir son dos sur un accessoire ergonomique ou simplement avec une couverture enroulée pour éviter la surcharge. Avec l’écran d’ordinateur il serait intéressant de maintenir une distance d’environ 40-50 centimètres et d’avoir une source d’éclairage en réglant correctement la luminosité de l’écran

4. Éclairage et ventilation

N’oublions pas l’importance de l’environnemental et la combinaison des différentes sources d’éclairage supplémentaires. N’oublions pas qu’un espace aérien et avec un éclairage approprié, augmente la capacité d’attention et l’endurance physique, réduit la fatigue et fournit plus d’énergie.

5. Table propre mais pas surchargée

L’enfant ne peut pas organiser son travail s’il se retrouve avec une table pleine de matériaux qui se chevauchent. Il doit avoir une zone propre. Dans le cas des produits artisanaux, l’ordinateur ou le dispositif technologique doit être placé de côté.

6. Planification du matériel d’étude

Quand il commence à étudier, les matériaux dont il a besoin doivent être à sa portée (calculatrice, papier, crayons…) pour qu’il n’ait pas à se lever tout le temps pour les chercher. Un calendrier ou un agenda traditionnel l’aidera à planifier et à noter ce dont vous avez besoin.

7. Organisateurs

La plateforme publicitaire sur le mur est toujours nécessaire, ainsi que des boîtes ou des organisateurs avec leur poster correspondant pour que le matériel soit bien classé.

8. Décoration

L’enfant peut personnaliser son espace avec des images qui l’attirent et qu’il peut apprécier. Une photo de la mascotte sera une bonne revendication et une bonne motivation pour se concentrer sur la tâche et finir plus tôt.

Christophe P., éducateur et psycho-pédagogue
www.aef-dmoz.com
https://aef-dmoz.wordpress.com